Magazine Green Innovation Tourisme Durable

La Suisse, une destination respirante… et inspirante !

Foyer Campus

Organ­is­er ses sémi­naires ou ses événe­ments chez notre voisin helvète offre la garantie de décou­vrir un pays qui a le développe­ment durable dans son ADN, mais c’est aus­si faire le choix du dépayse­ment, de l’authenticité et de la célèbre Swiss made quality !

La Suisse est une des­ti­na­tion durable « par nature ». Le pays – et toute sa pop­u­la­tion – s’est engagé dans une poli­tique de développe­ment touris­tique durable dès les années 1980, notam­ment pour l’organisation du ter­ri­toire et la pro­tec­tion de l’environnement et de la nature. Il présente aujourd’hui d’excellentes per­for­mances dans des domaines aus­si divers que le recy­clage, la ges­tion des déchets, les trans­ports ou l’aménagement du ter­ri­toire et met en œuvre depuis longtemps une démarche de dura­bil­ité dans l’utilisation des ressources naturelles.

La pro­duc­tion d’énergies renou­ve­lables et l’économie d’énergie sont encour­agées et tous les pro­fes­sion­nels de l’hôtellerie œuvrent aus­si pour un développe­ment durable économique, social et envi­ron­nemen­tal. « Je dis sou­vent en plaisan­tant à mes clients : “Si vous choi­sis­sez la Suisse, vous avez déjà un pro­duit vert clair, explique Franziska Luthi, direc­trice Mar­ket­ing & Ventes de l’antenne France du Suisse Con­ven­tion Bureau. Après, vous pou­vez choisir des acteurs encore plus engagés, et vous arriverez à des pro­duits vert fon­cé.” » Grâce à sa démoc­ra­tie directe, la pop­u­la­tion se sent engagée et s’implique depuis tou­jours dans la poli­tique locale pour agir sur sa qual­ité de vie et son envi­ron­nement. Une poli­tique inno­vante et pio­nnière en matière de pro­tec­tion de l’environnement en fait, d’ailleurs, un leader mon­di­al en matière de développe­ment de pro­duits et de ser­vices « écotech­nologiques ». Cet engage­ment, que les Suiss­es eux-mêmes ne met­tent pas par­ti­c­ulière­ment en avant, car il fait par­tie inté­grante de leur his­toire, se voit récom­pen­sé dans de nom­breuses études por­tant sur la qual­ité de la vie, la per­for­mance envi­ron­nemen­tale ou le tourisme durable (voir les chiffres clés dans l’encadré).

Les Cités de l’énergie
La Suisse compte déjà plus de 400 « Cités de l’énergie ». Ces villes ou com­munes label­lisées tous les qua­tre ans s’engagent de façon per­ma­nente en faveur de l’utilisation effi­cace de l’énergie, de la pro­tec­tion du cli­mat, des éner­gies renou­ve­lables et d’une mobil­ité respectueuse de l’environnement. La plate-forme d’exposition con­sacrée au développe­ment durable « Umwelt Are­na », proche de Zurich, per­met aux vis­i­teurs de décou­vrir une foule de choses nou­velles et pas­sion­nantes sur l’efficacité énergé­tique au quo­ti­di­en ain­si que sur les ten­dances et inno­va­tions actuelles dans les tech­nolo­gies de l’environnement. Pour les entre­pris­es qui veu­lent sen­si­bilis­er leurs clients ou col­lab­o­ra­teurs au développe­ment durable lors d’un événe­ment, il est égale­ment pos­si­ble d’organiser des vis­ites guidées de sites de retraite­ment de déchets, de cen­trales élec­triques vertes (hydroélec­tric­ité, bio­masse) ou dans les entre­pris­es clean­tech qui com­men­cent à attein­dre une cer­taine masse cri­tique en Suisse. Ce secteur en pleine expan­sion trou­ve dans ce pays – grâce à ses qual­ités avérées et à ses normes envi­ron­nemen­tales strictes – un endroit idéal pour le développe­ment, voire le mar­ket­ing de pro­duits et ser­vices écotech­nologiques sur les marchés mondiaux.

La Suisse compte déjà plus de 400 « Cités de l’énergie ». Ces villes ou com­munes label­lisées tous les qua­tre ans s’engagent de façon per­ma­nente en faveur de l’utilisation effi­cace de l’énergie, de la pro­tec­tion du cli­mat, des éner­gies renou­ve­lables et d’une mobil­ité respectueuse de l’environnement. La plate-forme d’exposition con­sacrée au développe­ment durable « Umwelt Are­na », proche de Zurich, per­met aux vis­i­teurs de décou­vrir une foule de choses nou­velles et pas­sion­nantes sur l’efficacité énergé­tique au quo­ti­di­en ain­si que sur les ten­dances et inno­va­tions actuelles dans les tech­nolo­gies de l’environnement. Pour les entre­pris­es qui veu­lent sen­si­bilis­er leurs clients ou col­lab­o­ra­teurs au développe­ment durable lors d’un événe­ment, il est égale­ment pos­si­ble d’organiser des vis­ites guidées de sites de retraite­ment de déchets, de cen­trales élec­triques vertes (hydroélec­tric­ité, bio­masse) ou dans les entre­pris­es clean­tech qui com­men­cent à attein­dre une cer­taine masse cri­tique en Suisse. Ce secteur en pleine expan­sion trou­ve dans ce pays – grâce à ses qual­ités avérées et à ses normes envi­ron­nemen­tales strictes – un endroit idéal pour le développe­ment, voire le mar­ket­ing de pro­duits et ser­vices écotech­nologiques sur les marchés mondiaux.

Une diver­sité d’écosystèmes naturels
De plus, la Con­fédéra­tion helvé­tique est une nation à dimen­sion humaine très gâtée par la nature, où il règne une qual­ité de vie excep­tion­nelle. C’est un des rares pays au monde où l’on peut trou­ver une diver­sité d’écosystèmes naturels sou­vent féeriques. Pour le vis­i­teur dis­posant de peu de temps, la petitesse des dis­tances fait qu’il aura une forte chance de ne pas être déçu par son voy­age. Les paysages et le pat­ri­moine his­torique sont préservés. La mon­tagne en général, et les Alpes en par­ti­c­uli­er, offrent un cadre idéal « pour pren­dre de la hau­teur », se décon­necter de la réal­ité quo­ti­di­enne et inspir­er une bonne bouf­fée d’air pur. Pour des groupes de moins de 50 per­son­nes, il est pos­si­ble de se réu­nir au som­met d’une mon­tagne ou les pieds dans l’eau, dans une anci­enne abbaye, à 100 mètres sous terre ou même dans un authen­tique hameau avec des granges cen­te­naires réha­bil­ité en hôtel de sémi­naire. Autant de lieux qui per­me­t­tent de se décon­necter du quo­ti­di­en et de se con­cen­tr­er à 100 % sur les objec­tifs de la réunion.

Une des­ti­na­tion proche, mais réelle­ment dépaysante !
Un autre atout de ce pays frontal­ier situé au cen­tre de l’Europe, et dont la sec­onde langue la plus util­isée (après l’allemand) est le français, est sa prox­im­ité pour qui veut voy­ager le plus écologique­ment pos­si­ble et réduire son empreinte car­bone sans pren­dre l’avion pour aller à l’autre bout du monde. Genève, Bâle, Lau­sanne et Zurich ne sont qu’à trois ou qua­tre heures de Paris par le TGV Lyr­ia. Dans ces villes impor­tantes, très bien équipées pour le MICE, chaque per­son­ne hébergée à l’hôtel pour vacances ou sémi­naire reçoit une carte de trans­port urbain qui lui per­met d’utiliser gra­tu­ite­ment tous les trans­ports publics et l’incite ain­si à réduire, elle aus­si, son empreinte car­bone. Plusieurs moyens de trans­port écologiques ren­dent les vis­ites des sites et des lieux d’événements plus intéres­santes : tramways urbains, téléphériques et funic­u­laires dans les mon­tagnes ou encore bateaux fonc­tion­nant à l’énergie solaire sur le lac Léman.

« Ce n’est pas tou­jours évi­dent de con­va­in­cre un Français d’organiser son sémi­naire en Suisse. Mais ceux qui saut­ent le pas ne sont jamais déçus ! Notre hôtel­lerie plutôt famil­iale ou à taille humaine per­met un accueil per­son­nal­isé, chaleureux et authen­tique. » Par­mi les valeurs qui car­ac­térisent la Suisse et les Suiss­es, plusieurs sont par­ti­c­ulière­ment impor­tantes pour tout organ­isa­teur d’événements : la notion de qual­ité et de per­son­nal­i­sa­tion de ser­vice par exem­ple, la fia­bil­ité et le sérieux, l’authenticité et le souci du développe­ment durable ou encore un grand esprit d’innovation. « La gen­til­lesse des habi­tants, la fia­bil­ité et le dépayse­ment insoupçon­né sont d’autres raisons de sat­is­fac­tion sou­vent citées par nos clients… qui souhait­ent revenir en Suisse pour décou­vrir autre chose. »

En savoir plus : Suisse Con­ven­tion Bureau 
Franziska Luthi & Mag­a­li Chau­veau (Tél. : 01 44 51 65 40) 
Web : www.myswitzerland.com/seminaire
Blog : news.suisse-conventionbureau.com
E‑mail : scib.fr@switzerland.com

La preuve en chiffres !
1er pays au classe­ment mon­di­al 2018 de l’Environmental Per­for­mance Index (EPI) éval­ué selon plusieurs critères : san­té de l’environnement, pol­lu­tion de l’air, qual­ité de l’eau, bio­di­ver­sité, ges­tion des ressources naturelles et change­ment climatique.
3 villes suiss­es se pla­cent en 2018 dans le top 10 de l’enquête inter­na­tionale Mer­cer sur la qual­ité de vie dans le monde : Zurich (2e), Genève (8e) et Bâle (10e).
2/3 de l’énergie suisse provi­en­nent de sources renou­ve­lables, essen­tielle­ment de l’énergie hydraulique tirée des lacs de retenue et des riv­ières, mais aus­si de l’énergie solaire, de la géother­mie ou de la biomasse.

Des cen­tres de con­grès qui mon­trent l’exemple !
•Le Cen­tre Inter­na­tion­al de Con­férences Genève (CICG) s’engage depuis 2005 au quo­ti­di­en pour le développe­ment durable. Pan­neaux pho­to­voltaïques sur le toit, une pompe à chaleur qui utilise l’eau du lac pour le chauffage et des économiseurs d’eau ne sont que quelques-unes des mesures pris­es par le cen­tre en faveur de l’environnement et de la RSE.
•Le Cen­tre des Con­grès de Bâle dis­pose d’une instal­la­tion pho­to­voltaïque, instal­lée sur le toit végé­tal­isé du hall 1, qui injecte chaque année env­i­ron 180 000 kWh de courant dans le réseau d’IWB (Indus­trielle Werke Basel).
•Le Swis­sTech Con­ven­tion Cen­ter de Lau­sanne, inau­guré en 2014, est un exem­ple en matière de dura­bil­ité. Il intè­gre plusieurs tech­nolo­gies inno­vantes : cel­lules pho­to­voltaïques Graet­zel, pom­pes à chaleur, géother­mie… Son énergie est à 100 % d’origine renouvelable.
•Le Mon­treux Music & Con­ven­tion Cen­tre (2m2c) utilise pour la qua­si-total­ité du bâti­ment des ampoules inté­grées basse con­som­ma­tion. La cli­ma­ti­sa­tion du bâti­ment se fait depuis de nom­breuses années avec l’eau du lac Léman, par un ingénieux sys­tème de pompe à chaleur.

Le Suisse Con­ven­tion Bureau à Paris
Le Suisse Con­ven­tion Bureau est une organ­i­sa­tion nationale à but non lucratif qui représente les prin­ci­pales des­ti­na­tions et prestataires de con­grès, sémi­naires et incen­tives en Suisse. Franziska Luthi et Mag­a­li Chau­veau, ses deux inter­locutri­ces inté­grées à l’Office de tourisme suisse à Paris, accom­pa­g­nent les sociétés et les agences dans l’organisation de leurs événe­ments B2B (con­grès, sémi­naires, incen­tives…) en Suisse. Tel un guichet unique, le SCB recueille les besoins des clients et va se charg­er de leur indi­quer les lieux les plus appro­priés pour accueil­lir un événe­ment ain­si que les prestataires de ser­vices sus­cep­ti­bles de les accom­pa­g­n­er dans cette démarche. C’est là encore une autre com­posante du célèbre Swiss Made !

Légende de la pho­to ci-dessus : Le Swis­sTech Con­ven­tion Cen­ter de Lau­sanne est un exem­ple en matière de dura­bil­ité. Son énergie est à 100 % d’origine renou­ve­lable. ©Swis­sTech Con­ven­tion Center

À propos de l'auteur

Green Innovation

Green Innovation

Créé en 2013, le magazine GREEN INNOVATION est réalisé par des professionnels passionnés, issus d’horizons variés mais tous spécialistes des questions scientifiques, technologiques et environnementales, et animés du même désir : faire partager un savoir souvent maltraité par les grands médias généralistes, tout en insufflant une vision positive du progrès et de la société.

Bienvenue sur Innovation24.news,
le portail d'information dédié à l'innovation et au développement durable des publications de Consilde Media Group. Ce site regroupe une sélection d'articles et d'entretiens rédigés par des spécialistes des questions environnementales et publiés dans nos différents magazines.