Magazine Smart Mobility

E‑Mobilité photovoltaïque : la nouvelle révolution solaire

L’électrification des trans­ports est un dossier majeur dans les tran­si­tions énergé­tique et écologique. Les véhicules élec­triques (auto­bus, voitures par­ti­c­ulières, flottes d’entreprise) per­me­t­tent de réduire con­sid­érable­ment le recours aux hydro­car­bu­res et l’empreinte car­bone. Mais un nou­veau palier est en train d’être franchi : l’e‑mobilité photovoltaïque.

Selon l’Agence inter­na­tionale de l’énergie (AIE), la vente de véhicules élec­triques devrait aug­menter de 24 % par an. Le cap des 100 mil­lions de véhicules élec­triques (VE) en cir­cu­la­tion devrait être franchi d’ici à 2030. Le futur de la mobil­ité est bien électrique.

Le marché mon­di­al des VE ne cesse de croître. En 2012, il représen­tait 84 mil­liards de dol­lars et devrait attein­dre 272 mil­liards de dol­lars en 2019. Cette crois­sance impres­sion­nante stim­ule d’autres marchés, comme celui des bat­ter­ies au lithi­um-ion, très util­isées dans la con­struc­tion de VE, qui devrait attein­dre 77,42 mil­liards de dol­lars en 2024.

Les VE s’imposent donc de plus en plus sur le marché. Le nom­bre de bornes de recharge ne cesse d’ailleurs d’augmenter. Mais chercheurs et indus­triels tra­vail­lent sur d’autres solu­tions et mis­ent sur les éner­gies totale­ment renouvelables.

L’objectif est d’intégrer ces éner­gies renou­ve­lables, notam­ment solaires, au réseau de trans­port et de dis­tri­b­u­tion d’électricité. L’un de ces sys­tèmes per­met notam­ment d’optimiser le trans­fert d’énergie des pan­neaux pho­to­voltaïques, par exem­ple situés sur un bâti­ment, à la borne de recharge d’un VE et au réseau élec­trique. L’autre objec­tif est de per­me­t­tre au bâti­ment d’être à con­som­ma­tion nulle (Net Zero Ener­gy Build­ing), en fait, de pro­duire autant d’énergie qu’il en con­somme ou d’être béné­fi­ci­aire. Si l’énergie pro­duite est supérieure à celle con­som­mée, le sur­plus doit servir à recharg­er les VE, ou, le cas échéant, être revendue.

À Bâle, en Suisse, la plus grande sta­tion de recharge d’Europe pour VE est sur le point de voir le jour. Swiss E‑Mobility Hub devrait entr­er en fonc­tion en 2023. Ce cen­tre pro­posera 280 sta­tions, dont 60 « super­charg­ers » pour rem­plir les bat­ter­ies des VE en 30 min­utes seule­ment. Ce « hub » sera com­posé d’un sous-sol des­tiné au stock­age des bat­ter­ies et d’espaces de tra­vail pour les entre­pris­es inno­vantes. Un immense sys­tème solaire pho­to­voltaïque fera par­tie du dis­posi­tif pour fournir l’électricité. Cette sta­tion sera située sur l’A2 qui voit pass­er chaque jour plus de 130 000 véhicules.

Ce sys­tème de recharge avec de l’énergie verte doit égale­ment être disponible chez les par­ti­c­uliers. Dès lors, l’objectif est de pou­voir stock­er l’énergie accu­mulée grâce aux pan­neaux solaires photovoltaïques.

Mais les chercheurs vont encore plus loin en imag­i­nant des sys­tèmes de recharge sans fil, par induc­tion des bat­ter­ies. L’idée est de plac­er la recharge dans le sol et d’utiliser un champ mag­né­tique. Le VE sta­tion­nerait au-dessus de la borne durant une durée déter­minée. L’énergie élec­trique proviendrait soit du réseau exis­tant ou, mieux, de pan­neaux solaires photovoltaïques.

Dans la voiture même, algo­rithmes et intel­li­gence arti­fi­cielle per­me­t­tent déjà d’optimiser la con­duite et la ges­tion d’énergie. Ils per­me­t­tront bien­tôt d’accélérer la charge des batteries.

À propos de l'auteur

Smart Mobility

Smart Mobility

Par la rédaction de Smart Mobility.
Le nouveau média français de référence consacré au développement de la filière mobilité et des villes intelligentes (smart cities) à destination des acteurs économiques et industriels, des pouvoirs publics (ministères, collectivités territoriales…) et des grands relais d’opinion.

Son contenu aborde la mobilité dans toutes ses composantes (automobiles, deux-roues, transports collectifs, etc.) dans une approche résolument globale qui s’articule autour de 5 piliers :

· Technologie : actualité des dernières innovations de la filière et veille technologique, étude des nouveaux concepts et de leurs supports numériques (informatique embarquée, intelligence artificielle, 5G, etc.)

· Société : étude des nouvelles pratiques de mobilité urbaine et de leur environnement réglementaire, nouveaux modes d’utilisation et de consommation des équipements de transport (autopartage, covoiturage, développement des offres d’abonnement, nouvelles offres de mobilité géographique, etc.)

· RSE : problématique du transport de personnes à mobilité réduite (personnes âgées, en situation de handicap), mobilité au sein des entreprises, etc.

· Environnement : mise en avant des énergies de demain – hybride, électricité, hydrogène, GNV et bioGNV – dans une perspective d’économie circulaire et de développement durable

· Territoires : mise en lumière des nouvelles approches durables – transport urbain/rural –, mais également des filières et pratiques innovantes misant sur les nouvelles infrastructures (smart cities, smart villages…)

Smart Mobility est partenaire des principaux événements professionnels en France et en Europe, et bénéficie d’un accord de diffusion avec les plus importants salons professionnels du secteur.

Bienvenue sur Innovation24.news,
le portail d'information dédié à l'innovation et au développement durable des publications de Consilde Media Group. Ce site regroupe une sélection d'articles et d'entretiens rédigés par des spécialistes des questions environnementales et publiés dans nos différents magazines.