Magazine EcoLogistics

Quand la 5G et l’Internet des objets révolutionnent la logistique

Si les con­struc­teurs, four­nisseurs d’accès et util­isa­teurs de télé­phones porta­bles s’interrogent sur la 5G, le secteur sus­cep­ti­ble de tir­er le max­i­mum de béné­fices de ses très hautes per­for­mances est bien celui de la logistique.

Avec l’économie mon­di­al­isée, les marchan­dis­es comme les vête­ments, les téléviseurs, les ordi­na­teurs ou encore les télé­phones porta­bles voy­a­gent sur des mil­liers de kilo­mètres et changent une bonne dizaine de fois de pro­prié­taires avant d’atteindre leur des­ti­na­tion finale dans les garde-robes, les salons, bureaux ou les poches des clients. C’est pour cela que la logis­tique est le secteur idéal pour l’utilisation de la 5G et de l’Internet des objets (IoT).

L’industrie de la logis­tique, qui inclut le traf­ic mar­itime, le fret aérien et fer­rovi­aire, génère un grand nom­bre d’emplois. Au Roy­aume-Uni par exem­ple, près de 56 000 entre­pris­es sont liées à ce secteur d’activité. Cela représente 2,2 mil­lions de salariés, soit 8 % des travailleurs.

Les marchan­dis­es passent une grande par­tie de leur achem­ine­ment dans des zones de stock­age. Au départ, elles sont enreg­istrées sur leur lieu de fab­ri­ca­tion et dans les dépôts de livrai­son. En revanche, entre les points de départ et d’arrivée, il y a très peu d’informations qui sont don­nées en temps réel. La 5G et de l’IoT vont pal­li­er ce prob­lème en délivrant des infor­ma­tions en temps réel à des sys­tèmes qui pour­ront dès lors, et pour la pre­mière fois, suiv­re les marchan­dis­es de l’usine de fab­ri­ca­tion aux clients.

Accroître la rapid­ité de dif­fu­sion et la pré­ci­sion des informations

Imag­i­nons des télévi­sions ou des ordi­na­teurs pro­duits dans une usine en Chine. Une fois assem­blés, les pro­duits sont expédiés sur des palettes entourées de plas­tique réu­til­is­able et équipées de cap­teurs IoT. Au fur et à mesure du trans­port des marchan­dis­es, de l’usine à l’entrepôt, les cap­teurs trans­met­tent des don­nées en temps réel sur le temps de voy­age, les points de ralen­tisse­ment, les éventuels change­ments d’itinéraire, les mod­i­fi­ca­tions de tem­péra­ture, les prob­lèmes et les acci­dents. Toutes ces infor­ma­tions sont stock­ées dans le cloud. De l’usine aux clients via les mag­a­sins à l’autre bout de la planète, il sera pos­si­ble de con­trôler le bon achem­ine­ment des marchan­dis­es en tout temps, de véri­fi­er leur état et de con­trôler les délais de livraison.

La con­nex­ion entre les fab­ri­cants, les marchan­dis­es, les trans­porteurs, les entre­pôts et les clients sera totale et per­ma­nente. Cette tech­nolo­gie n’en est qu’à ses débuts, mais les experts esti­ment qu’en 2025 la 5G sera totale­ment inté­grée aux dif­férentes étapes de la com­mer­cial­i­sa­tion des pro­duits. La 5G asso­ciée à l’IoT offrira aux entre­pris­es logis­tiques de nou­velles fonc­tions. Par­mi elles, la pos­si­bil­ité de repér­er les col­is très rapi­de­ment et facile­ment. Ces nou­velles tech­nolo­gies per­me­t­tront de con­necter en même temps des mil­lions d’appareils et de sys­tèmes. Alors qu’aujourd’hui les infor­ma­tions sont la plu­part du temps col­lec­tées lors des opéra­tions de scan de marchan­dis­es, demain, le repérage sera per­ma­nent, con­tinu et offrira aux entre­pris­es des don­nées extrême­ment précises.

Repérage par l’IoT

Les livraisons juste-à-temps, autre­fois réservées à quelques entre­pris­es, devien­dront la règle grâce à la 5G et aux sys­tèmes IoT qui ren­dront pos­si­ble le repérage des livraisons en temps réel. Ces sys­tèmes et appareils IoT amélioreront l’efficacité dans le stock­age et le trans­port des marchan­dis­es entre les entre­pôts et les dis­trib­u­teurs et offriront aux clients la pos­si­bil­ité de repér­er les livraisons. Par exem­ple, un sig­nal de rup­ture de stock chez un détail­lant sera immé­di­ate­ment envoyé au fab­ri­cant. L’information indi­quera la quan­tité néces­saire, la date de com­mande et de livrai­son souhaitée. Elle alert­era égale­ment le trans­porteur pour la disponi­bil­ité de son véhicule. Le charge­ment de ce dernier sera opti­misé en fonc­tion des autres deman­des de livraisons, car toutes les don­nées seront con­nec­tées les unes aux autres. Enfin, les don­nées sur les con­di­tions de cir­cu­la­tion et même sur les per­for­mances du chauf­feur seront cen­tral­isées et trans­mis­es en temps réel à tous les acteurs de la chaîne. Le client saura où en est sa com­mande à chaque étape de son acheminement.

En out­re, l’IoT sera effi­cace même dans des endroits habituelle­ment à faible con­nex­ion comme les garages ou les sous-sols. Enfin, l’IoT per­me­t­tra d’améliorer le tra­vail des robots dans les entre­pôts et les livraisons par drones.

Les robots autonomes tra­vail­lent déjà aux côtés des humains dans les entre­pôts. Ils sont équipés de caméras et de cap­teurs qui col­lectent des infor­ma­tions et les ren­seignent sur leur envi­ron­nement, notam­ment sur la présence de per­son­nes. Ces robots s’adaptent à cet envi­ron­nement en temps réel.

La tech­nolo­gie des drones a énor­mé­ment pro­gressé. Au départ télé­com­mandé, le drone est devenu un appareil intel­li­gent et autonome. C’est dans la livrai­son qu’il devrait tenir toutes ses promess­es. Alors que les indus­triels, les col­lec­tiv­ités publiques et les entre­pris­es réfléchissent au meilleur moyen de réduire les réper­cus­sions envi­ron­nemen­tales et économiques du fameux dernier kilo­mètre dans les cen­tres urbains, le drone appa­raît comme une solu­tion très intéres­sante. Au Cana­da, dans la province de la Colom­bie-Bri­tan­nique, un drone a récem­ment livré des médica­ments lors d’un vol d’essai. La célèbre enseigne Ama­zon vient de dépos­er une demande de déro­ga­tion auprès de la Fed­er­al Avi­a­tion Admin­is­tra­tion améri­caine pour effectuer des livraisons par drones. Si cette demande est accep­tée, les drones pour­ront livr­er des col­is pesant jusqu’à deux kilos en trente min­utes. La 5G et l’IoT généralis­eront ce mode de livrai­son et per­me­t­tront de mieux sur­veiller la livrai­son des marchandises.

Les sys­tèmes de repérage IoT sont les clefs pour n’importe quelle amélio­ra­tion. C’est surtout vrai pour les trans­ports et les marchan­dis­es. Les sys­tèmes et appareils doivent fonc­tion­ner grâce à des bat­ter­ies longue durée. Parce qu’ils sont régulière­ment éteints et allumés, les appareils 3G et 4G con­som­ment beau­coup d’énergie. Les nou­veaux appareils de repérage IoT seront beau­coup plus effi­caces, car ils con­serveront leur énergie grâce à un mode « dor­mant » lorsqu’ils ne trans­met­tront pas d’informations et de don­nées. Les sys­tèmes se remet­tront en fonc­tion dès qu’une nou­velle infor­ma­tion sera relevée, comme un change­ment de tem­péra­ture ou de local­i­sa­tion, d’itinéraire du trans­porteur, etc.

La 5G et le trans­port logistique

L’industrie logis­tique illus­tre par­faite­ment la com­plex­ité de notre monde glob­al. Selon le doc­u­ment bri­tan­nique Deliv­ery the Goods, pub­lié en 2015 par la British Prop­er­ty Fed­er­a­tion, la pro­duc­tiv­ité économique du secteur logis­tique doit aug­menter de 83 % sur la péri­ode 2013–2035. Par­al­lèle­ment, le secteur de l’e‑commerce pro­gressera de 10 % par an d’ici à 2021, pour un total de 53 mil­liards d’euros.

Dans ce con­texte, les trafics mar­itime et por­tu­aire représen­tent de mag­nifiques oppor­tu­nités pour la con­nex­ion des sys­tèmes IoT et la 5G. Par exem­ple, en 2017, les 23 ports français « mil­lion­naires » ont total­isé plus de 359 mil­lions de tonnes de traf­ic glob­al. L’utilisation de la 5G et de l’IoT accélér­era les trans­ports fer­rovi­aires, par route et autoroute. Sofia Sten­hagen Tropé, Busi­ness IoT Devel­op­er chez Telenor (Norvège), explique : « Si vous importez du pois­son en France, votre répu­ta­tion est directe­ment liée à votre capac­ité à livr­er du pois­son frais à Paris, par exem­ple. En sachant cela, vous pou­vez dire à votre client quand la marchan­dise sera livrée, où elle aura été pêchée et com­bi­en de temps elle aura été stock­ée. Vous garan­tis­sez ain­si la meilleure qualité. »

Il y a en réal­ité beau­coup de domaines où des amélio­ra­tions seront vis­i­bles. Il y aura par exem­ple une con­nex­ion plus poussée encore avec les smart cities et les véhicules. Aujourd’hui exis­tent de larges réseaux de véhicules, de remorques, de hubs, de dépôts et d’utilitaires qui livrent les marchan­dis­es. Tous ces véhicules, quels que soient leur type, leur for­mat, ne com­mu­niquent pas entre eux ni vrai­ment avec la ville qu’ils sil­lon­nent chaque jour. Avec la 5G et l’IoT, ils seront inté­grés dans le réseau et com­mu­ni­queront entre eux, mais aus­si avec la ville, ses ser­vices, ses sys­tèmes, sans oubli­er bien sûr les piétons.

À propos de l'auteur

Ecologistics

Par la rédaction de Ecologistics.
Associant des articles d’analyse spécialisés et des entretiens de décideurs économiques et politiques, EcoLogistics est aujourd’hui la seule revue française entièrement consacrée à l’innovation dans le secteur de la logistique et du transport.

Elle traite tout à la fois de la révolution technologique des drones en matière de transport de marchandises, du stockage 4.0 et de l’intelligence artificielle comme outil d’aide à la décision logistique. La revue aborde également l’ensemble des problématiques relatives à la transition énergétique du secteur transport avec une valorisation des ENR et des moteurs innovants, tous véhicules de transport(s) confondus : GNV/bioGNV, hydrogène, électrique…

L’informatique (logiciels WMS/TMS) est également valorisée et, plus globalement, la transition numérique s’avère être au cœur de nos prérogatives.

Ecologistics est partenaire d’un grand nombre d’événements professionnels en France et en Europe (industrie, supply chain, transport, e-commerce, etc.), offrant à ses annonceurs une surface de diffusion large et unique auprès d’un public cible constitué d’acteurs et de décideurs de la filière.

Bienvenue sur Innovation24.news,
le portail d'information dédié à l'innovation et au développement durable des publications de Consilde Media Group. Ce site regroupe une sélection d'articles et d'entretiens rédigés par des spécialistes des questions environnementales et publiés dans nos différents magazines.

.