Magazine Green Innovation

Bois énergie : la forêt gagnante

Le bois est en 2020 la pre­mière source d’énergie renou­ve­lable en France, avec pas moins de 43 % de la puis­sance totale, util­isée notam­ment en pro­duc­tion de chaleur. Et cette fil­ière peut encore se mobilis­er davan­tage avec une aug­men­ta­tion du gise­ment poten­tiel estimé dans la PPE à plus d’un tiers pour attein­dre 120 MW instal­lés d’ici à 2028. Une con­som­ma­tion accrue de bois énergie qui est aus­si une oppor­tu­nité pour une ges­tion encore plus durable de la forêt.

Pass­er de 7,5 à 10 mil­lions de foy­ers util­isant du bois énergie d’ici à 2028 et dou­bler la pro­duc­tion dans les chauffages col­lec­tifs, tel est l’objectif affiché dans le pro­jet de Pro­gram­ma­tion pluri­an­nuelle de l’énergie (PPE). Pour y par­venir, la PPE prévoit de se con­cen­tr­er sur une util­i­sa­tion directe en chaleur, sans perte d’énergie en trans­for­ma­tion, et de favoris­er les appareils de chauffage avec des ren­de­ments élevés, qui sont aus­si ceux qui émet­tent le moins de gaz à effet de serre, grâce à une meilleure combustion.
 
Le chauffage au bois domes­tique ne représen­tait pas moins de 80 TWh d’énergie en 2016. Les aides comme le crédit d’impôt pour la tran­si­tion énergé­tique (CITE) seront ori­en­tées vers les appareils per­for­mants, por­tant le label Flamme verte, avec des ren­de­ments supérieurs à 75 % pour les foy­ers bûch­es et à 87 % sur les poêles à gran­ulés. L’objectif est aus­si de rem­plac­er les plus de 1 mil­lion de foy­ers ouverts par des foy­ers fermés.
 
Par ailleurs, le Fonds chaleur a financé entre 2009 et 2016 près de 1 100 chauf­feries bio­masse, avec des ren­de­ments de 85 à 95 %, dont plus de 160 dans l’industrie et le reste dans le col­lec­tif. Comme indiqué dans la PPE, « des actions com­plé­men­taires, telles que la reval­ori­sa­tion du Fonds chaleur et l’assouplissement des règles de ce fonds, sont en out­re à met­tre en place pour redy­namiser les investisse­ments. Celui-ci per­met à la fois d’accompagner les pro­jets dans l’industrie, l’agriculture et le ter­ti­aire via l’appel à pro­jets BCIAT ain­si que les chauf­feries col­lec­tives, reliées éventuelle­ment à un réseau de chaleur. »
 
Énergie renou­ve­lable, forêt durable
 
Avec 17 mil­lions d’hectares de forêt, l’accroissement biologique annuel s’élève à 90 mil­lions de mètres cubes pour la seule France mét­ro­pol­i­taine, nous indique France Bois Forêt. Or le vol­ume de prélève­ment annuel actuel est d’environ la moitié (chiffres 2016). À l’horizon 2035, une ving­taine de mil­lions de mètres cubes sup­plé­men­taires pour­raient être mobil­isés, non seule­ment sans entamer la qual­ité de la ressource, mais encore en favorisant un apport économique aux ges­tion­naires de la forêt. La sylvi­cul­ture intè­gre déjà un renou­velle­ment des peu­ple­ments forestiers et des aides con­di­tion­nées à une ges­tion durable. Les pro­prié­taires forestiers sont en grande majorité attachés à leur forêt et très sen­si­bles au respect de l’environnement. Mais sur les 3,5 mil­lions de pro­prié­taires forestiers, 2 mil­lions pos­sè­dent des sur­faces de moins de 1 ha, comme le rap­pelle Antoine d’Amécourt, prési­dent de Fran­syl­va, et n’ont pas for­cé­ment les moyens d’optimiser cette pro­duc­tion de bois énergie. La vente de ce bois énergie est donc économique­ment néces­saire pour que la fil­ière pro­duise plus de bois d’œuvre in fine, ce qui per­me­t­tra, à terme, d’importer aus­si moins de bois, un matéri­au renou­ve­lable de plus en plus prisé en con­struc­tion durable. De ce fait, le bois énergie est, en plus d’une énergie renou­ve­lable, un gage de développe­ment d’une économie cir­cu­laire durable. À l’heure où l’on évoque le déboise­ment de grandes forêts trop­i­cales, son util­i­sa­tion est une solu­tion pour pro­duire davan­tage de bois d’œuvre sur notre ter­ri­toire et donc lim­iter les impor­ta­tions en con­stru­isant des maisons ou des meubles en bois français. Un cer­cle vertueux : énergie bois renou­ve­lable, forêt gagnante.

À propos de l'auteur

Green Innovation

Green Innovation

Créé en 2013, le magazine GREEN INNOVATION est réalisé par des professionnels passionnés, issus d’horizons variés mais tous spécialistes des questions scientifiques, technologiques et environnementales, et animés du même désir : faire partager un savoir souvent maltraité par les grands médias généralistes, tout en insufflant une vision positive du progrès et de la société.

Bienvenue sur Innovation24.news,
le portail d'information dédié à l'innovation et au développement durable des publications de Consilde Media Group. Ce site regroupe une sélection d'articles et d'entretiens rédigés par des spécialistes des questions environnementales et publiés dans nos différents magazines.