Magazine Green Innovation Transport & Logistique

Dernier kilomètre : pour une logistique urbaine innovante et durable

Le secteur du trans­port et de la logis­tique est le cinquième secteur d’activité en France. Source d’activités économiques et de richess­es, il est aus­si con­fron­té à un enjeu de développe­ment durable, notam­ment dans les zones urbaines. Com­ment con­cili­er économie et tran­si­tion écologique dans les villes, mais aus­si dans les territoires ?

Le con­stat est sans appel : le dernier kilo­mètre est le plus coû­teux. En France, il pèse 20 % du traf­ic et occupe 30 % de la voirie. Il est de plus à l’origine de 25 % des émis­sions de gaz à effet de serre (GES). Plus le pro­duit s’approche du client, plus le coût uni­taire du trans­port et l’empreinte car­bone aug­mentent, avec un pic lors du dernier kilo­mètre. Le défi est d’autant plus grand que l’e‑commerce explose et génère plus de livraisons, autour de 80 % du vol­ume de col­is livrés.

Or, selon une étude pub­liée par Capgem­i­ni Insti­tute en 2019, 97 % des e‑commerçants déclar­ent que les mod­èles actuels de livrai­son du dernier kilo­mètre ne sont pas durables. Avec un nom­bre de cyber­a­cheteurs qui ne cesse de croître (+ 1,5 mil­lion en un an, 2018–2019) et 24,7 mil­liards d’euros de chiffre d’affaires pour le seul deux­ième trimestre 2019, l’équation se com­plique. Pour autant, de l’entrepôt au dernier client, des solu­tions exis­tent, grâce à la RSE placée au cœur de la stratégie des entreprises.

La tech­nolo­gie inté­grée à la RSE

Les pro­fes­sion­nels du secteur entre­pôt et sup­ply chain utilisent les nou­velles tech­nolo­gies pour dévelop­per des straté­gies RSE effi­caces. Ils met­tent en place des actions pour opti­miser l’entreposage et accroître les livraisons. Des lunettes de réal­ité aug­men­tée sont ain­si pro­posées pour les pré­para­teurs en entre­pôts. Ils sont guidés dans leurs tâch­es grâce à un affichage sur le verre des lunettes qui donne toutes les infor­ma­tions rel­a­tives aux com­man­des. Plus effi­cace, ce sys­tème per­met d’éviter les erreurs dans les pré­pa­ra­tions de commandes.

L’enjeu du dernier kilo­mètre est tel que la logis­tique doit impéra­tive­ment anticiper et amélior­er les livraisons. La réus­site repose aus­si sur la révo­lu­tion tech­nologique. La logis­tique doit accom­pa­g­n­er le développe­ment des imp­ri­mantes 3D qui pour­raient mod­i­fi­er les flux de marchan­dis­es. Grâce à la pro­duc­tion sur place de cer­taines pièces, l’acheminement dans le dernier kilo­mètre dimin­uera forte­ment. Les entre­pris­es devront s’adapter et imag­in­er de nou­veaux services.

Mutu­al­i­sa­tion et « hub » RSE

Stéphane Layani, prési­dent de la Sem­maris, entre­prise ges­tion­naire du marché de Rungis, indi­quait récem­ment sur la plate­forme e‑RSE que la mutu­al­i­sa­tion de la logis­tique et des trans­ports était une solu­tion viable, pour lim­iter les petits tra­jets et ren­dre la fil­ière durable. Or, aujourd’hui, un quart des livraisons est effec­tué pour plusieurs destinataires.

Tou­jours selon Stéphane Layani, un deux­ième levi­er d’amélioration pour un engage­ment durable con­siste à rem­plac­er les véhicules Diesel par des util­i­taires élec­triques, mais aus­si par l’autopartage de véhicules pro­pres. Il faut savoir qu’un véhicule en autopartage en rem­place neuf autres. Ce sont autant de voitures ou d’utilitaires en moins dans les cen­tres, mais aus­si des places de sta­tion­nement libres. L’ELU (espace logis­tique urbain) per­met de con­cen­tr­er les livraisons à un seul endroit, d’où par­tent ensuite de petits véhicules propres.

Le dis­posi­tif Urby répond à ces mêmes enjeux économiques et écologiques. Il repose sur la mutu­al­i­sa­tion et l’optimisation des livraisons. Urby pro­pose des ser­vices de livraisons urbaines, mais aus­si de stock­age et de logis­tique inverse aux trans­porteurs, com­merçants, mes­sagers, col­lec­tiv­ités, entre­pris­es et par­ti­c­uliers, à par­tir de dif­férents sites urbains. L’objectif est de par­ticiper à la qual­ité de vie des habi­tants, tout en réduisant l’impact envi­ron­nemen­tal et en favorisant les per­for­mances des entre­pris­es et des col­lec­tiv­ités, grâce à la mobil­ité douce (vélos) et durable (véhicules élec­triques, poids lourds norme Euro 6 ou roulant au gaz naturel pour véhicule ou GNV). Au total, en 2020, Urby devrait dis­pos­er de 22 sites en France.

La RSE et le développe­ment durable ont pris une très grande place dans le paysage économique français. De périphérique, le sujet est devenu cen­tral. Ain­si, de nom­breuses entre­pris­es publiques et privées rejoignent des groupes ou des hubs RSE. C’est le cas du Hub RSE Développe­ment durable de La Provence, inau­guré par Brune Poir­son, en févri­er dernier. Ce hub regroupe un grand nom­bre d’entreprises, dont La Poste qui a rejoint Urby pour le trans­port mutu­al­isé de col­is et de marchandises.

C’est égale­ment le cas d’EVOLUE, qui regroupe les trois organ­i­sa­tions Aslog, Club Déméter et Insti­tut de com­merce et dont l’objectif est de définir, en parte­nar­i­at avec les villes, un mod­èle de logis­tique durable dans le cadre d’une RSE urbaine et plus glob­ale­ment, de smart city axée logis­tique avec le big data, la mutu­al­i­sa­tion de la sup­ply chain, de nou­velles infra­struc­tures, etc.

Les livraisons dans le dernier kilo­mètre prof­i­tent aux alter­na­tives à la livrai­son tra­di­tion­nelle. À Paris, la société Green Link pro­pose une ges­tion 100 % écologique et respon­s­able avec des tri­por­teurs élec­triques, des éco­l­ivreurs et trois cen­tres de tri intra-muros. D’une manière générale, les véhicules élec­triques (bat­terie, GNV/bioGNV), la mobil­ité douce, vien­nent com­pléter la régle­men­ta­tion et la lég­is­la­tion pour préserv­er les cen­tres urbains, avec notam­ment l’interdiction des véhicules Diesel et essence (à Paris, à par­tir de 2024 pour le diesel et 2030 pour l’essence).

Nous assis­tons enfin au retour du trans­port flu­vial. Lon­dres et Brux­elles recon­fig­urent déjà leur logis­tique urbaine autour des fleuves. En Île-de-France, Gen­nevil­liers est le pre­mier port flu­vial de France, à seule­ment quelques kilo­mètres de Paris. Des con­teneurs favorisant les trans­ports mul­ti­modaux ont été dévelop­pés. Le trans­port flu­vial est désor­mais devenu un axe de développe­ment très impor­tant pour l’aménagement du territoire.

À propos de l'auteur

Green Innovation

Green Innovation

Créé en 2013, le magazine GREEN INNOVATION est réalisé par des professionnels passionnés, issus d’horizons variés mais tous spécialistes des questions scientifiques, technologiques et environnementales, et animés du même désir : faire partager un savoir souvent maltraité par les grands médias généralistes, tout en insufflant une vision positive du progrès et de la société.

Bienvenue sur Innovation24.news,
le portail d'information dédié à l'innovation et au développement durable des publications de Consilde Media Group. Ce site regroupe une sélection d'articles et d'entretiens rédigés par des spécialistes des questions environnementales et publiés dans nos différents magazines.

.