Environnement Espace partenaires Magazine Green Innovation

Assises Nationales des Déchets : le webinaire 2022

Une asso­ci­a­tion orig­i­nale, ouverte, active et en per­ma­nence à l’écoute du monde et des prob­lé­ma­tiques extrême­ment var­iées du déchet, de son rôle dans la préser­va­tion de la sou­veraineté des ter­ri­toires, de la préser­va­tion des ressources en matière et en énergie.

Événe­ment créé en 1991, espace d’échanges et de propo­si­tions, les Assis­es Nationales des Déchets sont un ren­dez-vous incon­tourn­able de tous les acteurs des déchets impliqués dans la préven­tion, la ges­tion et le traite­ment des déchets, la val­ori­sa­tion de la matière ou de l’énergie, l’économie cir­cu­laire et le recyclage.

Organ­isées dans un cadre asso­ci­atif, les Assis­es des Déchets se tien­nent tra­di­tion­nelle­ment depuis 30 ans, tous les 2 ans et pen­dant 2 jours à Nantes. Elles évolu­ent aujourd’hui avec une organ­i­sa­tion alter­na­tive sous forme de Webi­naire gra­tu­it, ouvert à tous, dont la pre­mière ver­sion est prévue le ven­dre­di 23 sep­tem­bre 2022. Les thé­ma­tiques retenues pour chaque édi­tion sont chaque fois abor­dées au tra­vers d’un « fil rouge » et de l’actualité, selon 2 séances plénières et 9 ate­liers tech­niques lorsque la for­mule est en présen­tiel, sinon 1 séance plénière et 3 ate­liers en for­mat webi­naire. Sont abor­dés les actu­al­ités, les ten­dances, les inno­va­tions, les pro­jets ou les retours d’expérience de pra­tique­ment toutes les par­ties prenantes du déchet, qu’elles soient publiques, privées ou asso­cia­tives, nationales ou locales. Le site inter­net des assis­es (www.assises-dechets.org) et ses relais soci­aux se font l’écho des man­i­fes­ta­tions, des actu­al­ités, comme du suivi des thé­ma­tiques abor­dées ou en pré­pa­ra­tion. Notre chal­lenge « speed meet­ing inno­va­tion », ouvert à tous, fait main­tenant référence en matière de pro­mo­tion d’idées, d’initiatives, de pro­jets de toute nature y com­pris quand ils relèvent d’innovations tech­niques, de l’éducation ou de la pro­mo­tion de change­ments de comportements.

Sous l’égide du min­istère de l’environnement, réu­nis­sant de 700 à 800 per­son­nes à chaque édi­tion présen­tielle, ou plusieurs mil­liers de par­tic­i­pants atten­dus en ver­sion webi­naire, béné­fi­ciant d’une solide cou­ver­ture médi­a­tique ou de dif­fu­sion des plénières en stream­ing, les assis­es des déchets sont plus encore plébisc­itées pour leur rôle struc­turant à l’intérieur des débats qui ani­ment cet univers pro­fes­sion­nel. Les Assis­es des Déchets con­stituent un temps et un lieu de ren­con­tres priv­ilégiées. Elles par­ticipent à la recherche de solu­tions con­crètes à la préven­tion sinon à la prise en charge et à la ges­tion opti­misée des déchets de toute sorte : issus de col­lec­tiv­ités, de proces­sus indus­triels, non dan­gereux ou dan­gereux… C’est un moment unique pour tout le secteur pro­fes­sion­nel comme non professionnel.

Les Assis­es des Déchets c’est en fait un réseau d’amis et de parte­naires his­toriques ou nou­veaux venus, de statuts var­iés soucieux de faire avancer les débats. Dif­férentes for­mules de parte­nar­i­ats sont pro­posées et ouvertes à tous ceux qui souhait­ent se join­dre à l’or­gan­i­sa­tion de cet événe­ment de manière ponctuelle ou au long cours.

Une actu­al­ité du déchet tou­jours de plus en plus prég­nante bien que tou­jours plus dif­fi­cile à lire pour le grand pub­lic, en dépit d’un véri­ta­ble élan d’initiatives locales et citoyennes, ren­for­cée par l’exigence du con­texte san­i­taire et inter­na­tion­al récent, la recrude­s­cence des dépôts sauvages, la com­plex­ité régle­men­taire et les apports mas­sifs de déchets à la suite des acci­dents cli­ma­tiques de plus en plus fréquents. Bref, une urgence à faire mieux et à faire face de manière réal­iste dans la mise en œuvre de la préven­tion, de la fru­gal­ité, du réem­ploi, du recy­clage et de la val­ori­sa­tion de la matière ou de l’énergie.

Si la prob­lé­ma­tique des déchets est aus­si anci­enne que l’organisation des hommes dans la cité, le besoin de salubrité publique puis la con­séquence de la pro­duc­tion et de la con­som­ma­tion de mass­es à par­tir du XXe siè­cle, elle est dev­enue très com­plexe, très régle­men­tée, mais tou­jours pro­fondé­ment dépen­dante des com­porte­ments indi­vidu­els et col­lec­tifs donc de l’éducation et de la citoyen­neté, tout en générant aujourd’hui des flux financiers con­sid­érables. Il nous a sem­blé fon­da­men­tal d’entendre et de con­sid­ér­er, en dépit d’une appréhen­sion dif­fi­cile de cette com­plex­ité, des enjeux et des jeux d’acteurs actuels, le point de vue des généra­tions en devenir. Les enjeux cli­ma­tiques sont pour tous et peut-être encore plus pour les jeunes généra­tions incon­tourn­ables. Il y a urgence, plusieurs fois évo­quée aux assis­es des déchets, à revoir nos mod­èles de con­som­ma­tion et de pro­duc­tion, à raison­ner en valeur d’usage, à tout faire pour préserv­er et utilis­er au mieux la matière ou l’énergie à con­di­tion qu’elles soient d’abord renouvelables.

Fort de ces principes et du fait que nous soyons la seule asso­ci­a­tion réu­nis­sant toutes les par­ties prenantes des déchets que ce soient les opéra­teurs, les col­lec­tiv­ités, les indus­triels, les citoyens, le gou­verne­ment ou les éco-organ­ismes … nous main­tenons encore une fois et dans le cadre de notre nou­veau con­grès sous forme de webi­naire acces­si­ble gra­tu­ite­ment à tous le 23 sep­tem­bre, notre volon­té d’interroger et de débat­tre sur le besoin impérieux de sou­veraineté de l’Europe, de la France sinon des ter­ri­toires, au tra­vers de notre pro­duc­tion via la réu­til­i­sa­tion des matières issues du recy­clage ou via une con­som­ma­tion plus raison­née ou des gestes citoyens ou de respon­s­abil­ité socié­tale et envi­ron­nemen­tale. C’est l’objet de la plénière du con­grès assor­ti de la com­mu­ni­ca­tion du ministère.

Comme à notre habi­tude nous ne man­querons pas d’aborder, après cette plénière, des ate­liers que cha­cun pour­ra choisir. Ils s’intéressent aux sujets d’actualité les plus forts. Nous souhaitons égale­ment par ces ate­liers faire acte d’information voire de for­ma­tion à ces sujets que nous savons com­plex­es comme évo­qué plus haut, au-delà des débats et des propo­si­tions du moment. Ain­si l’atelier con­sacré aux REP, Respon­s­abil­ité Élargie des Pro­duc­teurs trait­era de ce dis­posi­tif très français, très orig­i­nal qui prend main­tenant la prob­lé­ma­tique des déchets à la source et implique les met­teurs sur le marché et par voie de con­séquence les fab­ri­cants des pro­duits que nous sommes sus­cep­ti­bles de con­som­mer. Si ces dis­posi­tifs relèvent d’une excel­lente idée voire du bon sens, il n’en reste pas moins que leur exten­sion à toutes les caté­gories de pro­duits ou déchets, comme la gou­ver­nance des organ­i­sa­tions et des flux qui leur sont asso­ciés font débat. Bien enten­du, dans la pour­suite de nos travaux et thé­ma­tiques déjà abor­dés aux con­grès précé­dents nous per­sévérons à faire le point sur « com­ment se dés­in­tox­i­quer des plas­tiques », enjeu envi­ron­nemen­tal sans précé­dent surtout pour les océans mais pas seule­ment, et enfin au regard du prix du pét­role, com­ment lorsqu’il n’est plus pos­si­ble de val­oris­er autrement la matière, s’en servir au titre de ressource énergé­tique même si nous savons d’ores et déjà qu’il ne peut s’agir que d’un apport assez mineur aux besoins globaux de la France mais qui peut très utile­ment con­tribuer à répon­dre à des besoins locaux.

Nous espérons que cette nou­velle for­mule des Assis­es Nationales des Déchets attir­era plusieurs mil­liers de con­nex­ions et qu’elle par­ticipera ain­si, comme le souhaite les parte­naires et amis de l’association, à la dif­fu­sion la plus large pos­si­ble des débats et des actu­al­ités du monde du déchet. Bien enten­du cette for­mule autorise comme nous l’avons tou­jours fait, l’interactivité avec la pos­si­bil­ité d’interroger les inter­venants comme le jour­nal­iste qui les accom­pa­gne. La réus­site de cet événe­ment nous incit­era cer­taine­ment à pour­suiv­re dans de telles man­i­fes­ta­tions tout en revenant tous les deux ans, à com­mencer par 2023, à la forme présen­tielle, plus clas­sique mais égale­ment plus con­viviale et facil­i­ta­trice des échanges directs au tra­vers et en périphérie des séances de tra­vail, atten­due et accueil­lant régulière­ment plus de 800 personnes.

À propos de l'auteur

Thierry Meunier

Président des Assises Nationales des Déchets.

Bienvenue sur Innovation24.news,
le portail d'information dédié à l'innovation et au développement durable des publications de Consilde Media Group. Ce site regroupe une sélection d'articles et d'entretiens rédigés par des spécialistes des questions environnementales et publiés dans nos différents magazines.

.