Tourisme Durable

Val d’Isère, une station branchée !

Du 16 au 19 juil­let 2015 aura lieu le tout pre­mier salon du Véhicule Eléc­trique de Val d’Isère. Pen­dant 4 jours, la sta­tion inter­na­tionale va devenir le véri­ta­ble car­refour de la mobil­ité douce, accueil­lant des mil­liers de vis­i­teurs venus décou­vrir et tester les dernières avancées en matière de véhicules élec­triques et hybrides, sur un événe­ment à la fois sta­tique et dynamique.
Mais si Val d’Isère a souhaité organ­is­er à plus de 1 800 mètres d’altitude un salon dédié aux véhicules élec­triques et hybrides, c’est aus­si pour mar­quer son engage­ment dans une démarche poli­tique, économique et touris­tique visant à con­verg­er vers la mobil­ité douce.
Val d’Isère se met au doux et ça va dur­er bien plus que le temps d’un salon…

Val d’Isère prend le virage de l’électrique
La volon­té affichée de Val d’Isère est de mieux se con­former aux nou­velles tech­nolo­gies. C’est val­able pour le numérique, mais c’est aus­si pour l’élec­trique. L’été, par exem­ple, 10 % des cyclistes fran­chissent le mythique Col de l’Is­er­an en vélo élec­trique. Autre con­stat, cette fois-ci du côté des park­ings publics de la sta­tion : on note de plus en plus de deman­des de réser­va­tions de la part des vacanciers pro­prié­taires de véhicules électriques.

Des bornes de recharge qui poussent un peu partout
C’est pourquoi, en asso­ci­a­tion avec la com­mune, la SAGS, qui gère l’ensem­ble des park­ings publics de la sta­tion, a instal­lé des bornes dans ces park­ings. Chaque borne peut redonner le tonus néces­saire con­join­te­ment à 2 voitures en charge lente (comptez 7 heures pour un plein d’élec­tric­ité). En plus, ce plein est offert par la SAGS “tant que la demande reste raisonnable”, pré­cise Jean-Lau­rent Dirx le prési­dent de la SAGS. Des bornes com­plé­men­taires seront prochaine­ment instal­lées dans la sta­tion (à la gare routière et au cir­cuit de glace).

Une che­nil­lette hybride
C’est une che­nil­lette hybride plus écologique et plus économique qui est actuelle­ment entre les mains des chauf­feurs pis­teurs de Val d’Isère. Son moteur diesel, d’une puis­sance de 380 CV, pro­duit de l’électricité pour ali­menter les 2 moteurs élec­triques de trans­mis­sion aux che­nilles. Cette che­nil­lette néces­site moins de liq­uides hydrauliques et moins de carburant.

Les acteurs économiques de la sta­tions passent à l’électrique
Plusieurs acteurs économiques de la sta­tion, ont amor­cé un véri­ta­ble virage vers la mobil­ité douce. Alors que Mon­sieur le Maire, Marc Bauer se déplace au volant d’une BMW I3 prêtée par le con­struc­teur, cer­tains hôte­liers et « Val d’Isère Téléphériques » ont eux aus­si investi dans des voitures élec­triques, encour­agés par la poli­tique de développe­ment durable impul­sée par la com­mune. « Val d’Isère Téléphériques » a d’ailleurs habil­lé sa Zoé aux couleurs du Salon du Véhicule Electrique.

Le point sur l’organisation du Salon du Véhicule Electrique 
Nou­veau con­seiller spé­cial, nou­veaux exposants et com­mu­ni­ca­tion ren­for­cée, le Salon du Véhicule Elec­trique s’annonce grandiose !
Pour cette pre­mière édi­tion, la mairie de Val d’Isère a souhaité s’entourer de per­son­nes d’expériences. C’est donc Thier­ry Hesse, com­mis­saire général du Mon­di­al de l’Automobile jusqu’en décem­bre 2014, et Prési­dent de l’Union Française des Métiers de l’Evènement, qui vient ren­forcer le comité d’organisation de val d’Isère en charge de l’organisation.
“C’est un beau chal­lenge pour moi que de faire en sorte que tous les con­struc­teurs auto­mo­biles, vélos, scoot­ers soient là. Je pense qu’ils le seront. A Paris on peut faire le plus beau salon du monde, on est lim­ité en pistes d’es­sais. Ici, on a des lieux mag­nifiques. Je pense que c’est bien qu’une sta­tion comme Val d’Isère mette en avant le côté pro­pre et le côté des nou­velles éner­gies. Cela cor­re­spond à une men­tal­ité qui change” nous dit-il en ter­mi­nant  “Je vais faire tout ce que je peux pour que ce Salon de Val d’Isère soit une grande réussite”.

Les plus grands ont répon­du présents
Le Salon du Véhicule Élec­trique de Val d’Isère exposera sur un espace de 15 000 m². Ce Salon regroupera toutes les mar­ques ayant un lien avec la mobil­ité écologique : élec­trique, hybride, hydrogène, gaz, bio­car­bu­rant et solaire. Il accueillera les véhicules sur qua­tre roues (auto­mo­biles, VUL, etc..) ou sur deux ou trois roues (motos, scoot­ers, vélos).
A ce jour de nom­breux con­struc­teurs ont répon­du présents, par­mi eux nous pou­vons citer : BMW I, CITROEN, LIGIER, MITSUBISHI, NISSAN, PEUGEOT, RENAULT, SWINCAR, TOYOTA ain­si que BMW MOTORRAD, BLACK MOUNTAIN, CIMES ENERGIES, DOLPHIN, ELECTRIC MOTION, ELIOTT BIKE, EMOTION MOTO, GREEN ON, KASSBOHRER, KTM, LAPIERRE, RIESE & MULLER, SCOTT, SUNWIND, YIKE BIKE, DOCTIBIKE.COM

Un été électrique
RDV sur le pre­mier E‑Park de l’arc alpin !
Situé sur la plaine de la Daille, décou­vrez la puis­sance et l’agilité des deux roues motorisés, et restez bien­veil­lants avec la mon­tagne ! Ren­dez-vous sur la piste pour vous ini­ti­er ou vous per­fec­tion­ner à la con­duite de motos et VTT élec­triques. Encadré par un moni­teur, la maîtrise de la moto élec­trique n’aura plus de secret pour vous. La ran­don­née en deux roues, c’est avant tout le plaisir de pilot­er en pleine nature, pour une expéri­ence ludique ou plus sportive. Le VTT à assis­tance élec­trique met la mon­tagne à votre portée ! Une façon orig­i­nale de décou­vrir la beauté du mas­sif de la Vanoise tout en apprenant à gér­er l’effort et explot­er la mon­tagne en sécurité.

En marge du salon, le plein de sensations
L’organisation vous con­cocte plusieurs ren­dez-vous pour vous plonger dans le grand bain des ions posi­tifs et négatifs :
• L’Alt E‑Bike, le 18 juil­let : une course d’endurance en VTT élec­triques, en relais par équipe de 2 ou 3 pilotes. Ouverte à tous et en plein cœur du vil­lage du Val d’Isère, c’est l’épreuve de VTT élec­trique la plus haute du monde !
• La mon­tée chrono du Col de l’Iseran, le 17 juil­let au matin : on con­naît cette étape, l’une des plus pop­u­laires du Tour de France… Mais cette fois-ci ce sont bien des cyclistes armés de vélos élec­triques qui s’attaqueront à l’ascension de ce col mythique des Alpes : 17 km à avaler le plus rapi­de­ment possible !
• L’Urban Tri­al Show : du 17 au 19 juil­let : un show de tri­al élec­trique sur le salon et dans la sta­tion par Julien Per­ret, mul­ti­ple cham­pi­on de tri­al out­door et urbain. Son but ? Grimper en tri­al élec­trique sur tout ce qui ressem­ble à une rampe ou un mod­ule pour faire des sauts de 2 à 5 mètres de long, et sans aucun bruit… incroyable !

Le Salon du Véhicule Elec­trique en pratique
• Où ? Sur la plaine de la Daille : des espaces expo­si­tion intérieur et extérieur ; des pistes d’essais.
• Quand ? Du 16 au 19 juil­let 2015. Le jeu­di 16 juil­let : journée presse et pro­fes­sion­nels. Du ven­dre­di 17 au dimanche 19 juil­let : journées grand public
• Tar­ifs : Accès gra­tu­it au salon / Sur invi­ta­tion pour la journée professionnelle.

Pour plus d’in­for­ma­tions : www.salon-vehicule-electrique.com

À propos de l'auteur

Green Innovation

Green Innovation

Créé en 2013, le magazine GREEN INNOVATION est réalisé par des professionnels passionnés, issus d’horizons variés mais tous spécialistes des questions scientifiques, technologiques et environnementales, et animés du même désir : faire partager un savoir souvent maltraité par les grands médias généralistes, tout en insufflant une vision positive du progrès et de la société.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Bienvenue sur Innovation24.news,
le portail d'information dédié à l'innovation et au développement durable des publications de Consilde Media Group. Ce site regroupe une sélection d'articles et d'entretiens rédigés par des spécialistes des questions environnementales et publiés dans nos différents magazines.