Deux roues Magazine Smart Mobility Mobilité Douce Mobilité Verte

L’essor de la mobilité douce

Trottinettes, vélos, skateboards, rollers et même marche à pied, partout dans les villes européennes et françaises, les transports dits « doux » s’imposent de plus en plus. Les raisons ? Une mobilité plus durable, plus saine et bonne pour la santé et une circulation plus facile. Cet essor est facilité par les villes elles-mêmes qui mettent à la disposition de leurs habitants des moyens de transport durables et inclusifs qui optimisent la circulation.

Selon une récente étude de l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), la trottinette et le vélo sont les moyens de transport urbains les plus rapides sur des distances inférieures à six kilomètres. Avec la multiplication et l’allongement des pistes cyclables et grâce aux différents aménagements urbains, les cyclistes et les utilisateurs de trottinettes, de skateboards ou de rollers peuvent éviter la circulation et gagner du temps sur leurs trajets, notamment les trajets domicile-travail.

Parmi ses nombreux avantages, cette mobilité douce est durable ; elle n’a pas d’incidence sur l’environnement, ou très peu. Elle est donc moins polluante. En utilisant le vélo pendant un an, elle permet d’éviter jusqu’à 700 kg de CO2 pour un trajet domicile-travail de 10 kilomètres. L’autre avantage est les – très – faibles coûts d’entretien par rapport à la voiture.

Ce phénomène n’est pas près de s’arrêter. Les utilisateurs de moyens de transport doux sont de plus en plus nombreux. Un grand nombre de villes encouragent d’ailleurs leur utilisation. Nice, par exemple, subventionne l’achat de vélos à assistance électrique (VAE) et propose des  trottinettes et des scooters électriques en libre-service.

Le marché des VAE a littéralement explosé avec une croissance de 90 % de 2016 à 2017. Ce schéma est identique avec les engins de déplacement personnels et les nouveaux véhicules électriques individuels (NVEI, soit VAE, trottinettes électriques, monoroues, hoverboards, etc.) avec 120 000 unités vendues en 2016, mais plus de 400 000 unités vendues en 2018.

Selon l’Observatoire du cycle, le marché du cycle a donc encore progressé en 2018 avec plus de 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires et plus de 2,7 millions de vélos vendus. Notons que cette croissance est portée par les VAE qui représentaient, en 2018, 40 % du chiffre d’affaires des ventes totales de vélos.

Enfin, qu’il s’agisse d’achat, de location ou d’autopartage des VAE, de nouveaux acteurs rejoignent les distributeurs traditionnels (magasins multisports, détaillants) : grandes surfaces, banques et assurances.

L’année 2018 a ainsi prouvé la solidité du marché du cycle en France dans un contexte fortement marqué par une prise de conscience politique française, avec le Plan national vélo, et européenne, avec les politiques antidumping limitant les importations chinoises.

À propos de l'auteur

Smart Mobility

Smart Mobility

Par la rédaction de Smart Mobility.
Le nouveau média français de référence consacré au développement de la filière mobilité et des villes intelligentes (smart cities) à destination des acteurs économiques et industriels, des pouvoirs publics (ministères, collectivités territoriales…) et des grands relais d’opinion.

Son contenu aborde la mobilité dans toutes ses composantes (automobiles, deux-roues, transports collectifs, etc.) dans une approche résolument globale qui s’articule autour de 5 piliers :

· Technologie : actualité des dernières innovations de la filière et veille technologique, étude des nouveaux concepts et de leurs supports numériques (informatique embarquée, intelligence artificielle, 5G, etc.)

· Société : étude des nouvelles pratiques de mobilité urbaine et de leur environnement réglementaire, nouveaux modes d’utilisation et de consommation des équipements de transport (autopartage, covoiturage, développement des offres d’abonnement, nouvelles offres de mobilité géographique, etc.)

· RSE : problématique du transport de personnes à mobilité réduite (personnes âgées, en situation de handicap), mobilité au sein des entreprises, etc.

· Environnement : mise en avant des énergies de demain – hybride, électricité, hydrogène, GNV et bioGNV – dans une perspective d’économie circulaire et de développement durable

· Territoires : mise en lumière des nouvelles approches durables – transport urbain/rural –, mais également des filières et pratiques innovantes misant sur les nouvelles infrastructures (smart cities, smart villages…)

Smart Mobility est partenaire des principaux événements professionnels en France et en Europe, et bénéficie d’un accord de diffusion avec les plus importants salons professionnels du secteur.

Bienvenue sur Innovation24.news.
Ce site regroupe une sélection d'articles et d'entretiens rédigés par des spécialistes des questions environnementales et publiés dans nos différents magazines.