Biogaz Espace partenaires Magazine Biogaz

Analyse initiale : une unité sans odeur !

Du pro­jet aux pre­miers mètres cubes de biogaz pro­duit, le chemin est long. Pour­tant, dès le départ, l’étape de l’acceptabilité doit être prise en compte et elle passe par une réflex­ion sur la prob­lé­ma­tique des odeurs. Olen­ti­ca pro­pose un audit initial.

Lorsque nous cir­cu­lons dans la cam­pagne française, il est aujourd’hui courant d’apercevoir des instal­la­tions de méthani­sa­tion dont les exploitants sont pour la plu­part des agricul­teurs. Cepen­dant, le chemin suivi par ces exploitants a sou­vent été long avant d’aboutir au pre­mier mètre cube de biogaz pro­duit. Cer­tains ne sont pas encore sor­tis de ce par­cours (cf. « Plus belle la ferme » de Biogaz Mag­a­zine). Cet arti­cle s’intéresse donc à l’une des étapes du dossier de demande d’autorisation d’exploitation (DAE) que con­stitue l’état ini­tial odorant.

La loi ne suf­fit pas

L’administration, dans son rôle de régu­la­teur, demande aux entre­pre­neurs qui déposent un dossier en vue d’une instal­la­tion de méthani­sa­tion un doc­u­ment lui per­me­t­tant de juger du paysage odor­ant avant la con­struc­tion. Ce souci s’inscrit dans l’évaluation de l’impact odor­ant de cette nou­velle usine afin de prévenir les prob­lèmes éventuelle­ment asso­ciés aux odeurs. Or ce doc­u­ment n’est pas par­faite­ment défi­ni, d’autant plus si le secteur est sans indus­trie, et laisse une grande lat­i­tude aux entre­pre­neurs et par con­séquent aux bureaux spé­cial­isés. Ceux-ci peu­vent met­tre en œuvre des normes très anci­ennes qui ne tien­nent pas compte des évo­lu­tions de la sci­ence de l’olfactométrie (cf. per­sis­tance et accept­abil­ité des odeurs). Dès lors, les com­para­isons ultérieures qui fer­ont appel à ces tech­niques nou­velles ne seront pas pos­si­bles. D’autres bureaux peu­vent appli­quer ces nou­velles façons de faire (par exem­ple la norme européenne 13725), mais n’ont aucun échan­til­lon­nage pos­si­ble, si ce n’est celui de l’air ambiant puisque l’usine n’existe pas encore. Il y a encore la pos­si­bil­ité de réalis­er une sim­u­la­tion de dis­per­sion des odeurs sur une base bib­li­ographique. Quoi qu’il en soit, ces méth­odes pos­sè­dent un autre incon­vénient, leur prix.

Un audit complet

C’est pourquoi nous pro­posons davan­tage une presta­tion intel­lectuelle pou­vant être résumée par un audit cri­tique de l’environnement d’un futur site selon des critères géo­graphiques, démo­graphiques (les pop­u­la­tions présentes), économiques (les activ­ités présentes, les réseaux) et météorologiques et une liste résul­tant de l’analyse des poten­tielles nui­sances odor­antes (sans en exclure d’autres). La presta­tion néces­site un déplace­ment sur le site au cours d’une journée afin de sil­lon­ner le pays, sur un ray­on de quelques kilo­mètres au max­i­mum, afin de s’imprégner des don­nées qui auront pu être col­lec­tées sur doc­u­ment (comme le Géo­por­tail) et d’échanger sur l’histoire du pays avec quelques rési­dents. Le reste du tra­vail est une rédac­tion claire et con­cise des­tinée à établir une hiérar­chie rel­a­tive des sources de nui­sances réper­toriées au cours de l’audit. Ce tra­vail ne faisant appel à aucune analyse est par con­séquent fac­turé à moin­dre prix. Le but n’est pas de brad­er une presta­tion, mais, d’une part, de ne pas ajouter d’obstacles économiques au pro­jet encore dans les car­tons et, d’autre part, de pou­voir, dès lors que l’usine sera exploitée, appli­quer les dernières méth­odes de l’olfactométrie en s’adossant aux régle­men­ta­tions des con­frères com­pos­teurs au tra­vers d’un diag­nos­tic en bonne et due forme. 

Légende de l’im­age ci-dessus : Exem­ple d’une déam­bu­la­tion dans les envi­rons d’un futur site.

À propos de l'auteur

Biogaz Magazine

Par la rédaction de Biogaz Magazine.
Créé en 2018, le média professionnel Biogaz Magazine est rapidement devenu un support d’information et de communication de référence, consacré à l’innovation technologique et au développement de la filière biogaz, mais aussi de l’ensemble des valorisations énergétiques : pyrogazéification, méthanation, power to gas

À destination des acteurs économiques et industriels du secteur, du monde agricole et des pouvoirs publics (ministères, collectivités territoriales, etc.) Biogaz Magazine, membre du cluster Biogaz Vallée, est partenaire des principaux événements professionnels en France et en Europe, ainsi que des principales fédérations et organisations du secteur. La revue permet ainsi à ses annonceurs de bénéficier d'une surface de diffusion large et unique auprès d’un public cible constitué d’acteurs et de décideurs de la filière, mais également du relais nécessaire auprès des décideurs politiques, économiques et des ministères concernés.

Bienvenue sur Innovation24.news,
le portail d'information dédié à l'innovation et au développement durable des publications de Consilde Media Group. Ce site regroupe une sélection d'articles et d'entretiens rédigés par des spécialistes des questions environnementales et publiés dans nos différents magazines.

.